Q189201

Musique De Chambre Groupe de musique & Musicien Liste : Votez pour vos favoris.

 Musique De Chambre Groupe de musique & Musicien  Liste : Votez pour vos favoris.

Une œuvre de musique de chambre est une composition musicale dédiée à un petit ensemble de cordes, bois, cuivres ou percussions, qui traditionnellement et avant l'affirmation des concerts publics, pouvait tenir dans la « grande chambre » d'un palais. Chaque partie est écrite pour un seul instrumentiste sans qu'il n'y ait à l'origine ni chef d'orchestre ni soliste attitré. Si certaines voix sont doublées ou triplées, particulièrement dans les cordes, on parle d'orchestre de chambre ; au-delà, on parle d'orchestre, avec le qualificatif de sa composition instrumentale (symphonique, à cordes, d'harmonie, de fanfare).

La conception de ces ensembles - duos, trios, quatuors, quintettes, sextuors, septuors, octuors, nonettes et dixtuors - demande aux compositeurs une connaissance de l'harmonie, de la polyphonie, du contrepoint, de l'organologie. En musique classique, la composition de quatuors à cordes est le plus souvent considérée comme l'un des summums de l'écriture musicale[réf. nécessaire].

Ces ensembles de quelques solistes, menant leur voix indépendamment des autres, ont le plus souvent comme « meneur » l'instrument le plus aigu (le premier violon dans le quatuor à cordes, le flûtiste dans le quintette à vent), mais certaines œuvres plus complexes ou d'un effectif plus important, nécessitent la présence (toujours facultative, mais souvent essentielle) d'un chef d'orchestre (Gran Partita pour 13 instruments à vent en si bémol majeur de Mozart, Sérénade en ré mineur, op. 44 pour vents, violoncelle et contrebasse de Dvořák).

En principe, le terme exclut les pièces comportant une partie chantée, malgré le caractère intimiste que revêtent souvent la mélodie et le lied. Certains compositeurs des XXe et XXIe siècles cependant, introduisent la voix dans des ensembles de musique de chambre, comme Schönberg dans son deuxième quatuor à cordes, op. 10 (1908), Ottorino Respighi dans Il tramonto (1914), Olivier Greif dans son Quatuor à cordes no 3 avec voix (1998) et Elena Ruehr dans son deuxième quatuor « Song of the Silkie » (2000). Dans certaines œuvres récentes, le compositeur choisit d'adjoindre une partie de sons fixés (bande magnétique ou CD par exemple) aux instruments acoustiques, voire de les amplifier à l'aide de microphones, ou même de transformer leur son grâce à l'ordinateur[réf. nécessaire].

 Lire la suite...
 
 
 
Votes cast on this list:
Up-Votes: 0
Down-Votes: 0
Views: 3432
 
Best-Votes: 0
Worst-Votes: 0
Total Votes: 0
 
comments powered by Disqus
 

Règles Voter

  • Vous pouvez voter pour ou contre. S'il vous plaît toujours tenir compte du contexte au moment de voter, par exemple, une chanson devrait être voté vers le haut ou vers le bas par rapport aux autres chansons figurant sur ​​l'album, la performance d'un acteur en comparaison avec d'autres acteurs dans le même film, un livre par rapport à d'autres livres du même auteur ou dans le même genre.
  • Un vote peut être annulé en cliquant simplement sur le vote opposé dans les 24 heures. Vous pouvez ensuite voter à nouveau sur le même article.
  • Chaque utilisateur dispose d'un droit de vote par article dans une liste spécifique toutes les 24 heures. Après 24 heures, vous pouvez voter à nouveau sur le même article dans la même liste.
  • Vous pouvez voter autant d'articles que vous voulez dans la liste ou sur le même article si elle fait partie d'une autre liste. Par exemple, vous pouvez voter David Bowie vers le haut ou vers le bas sur la liste des artistes de musique pop ainsi que sur la liste des artistes de rock indie et sur la liste de la musique rock artistes, etc
  • Bonne vote!